jeudi, 24 octobre 2013

Castelcyclisme, état des lieux 2013

Si vous avez déjà vu "La Planète des singes", vous reconnaîtrez sans doute quelques prises de vue caractéristiques d'un monde en ruines, de la déroute de la civilisation, au long de nos bandes et pistes cyclables castelroussines. 

Et pourtant, le parcours commence plutôt bien, si vous passez par le plus chouette quartier pour les deux roues.

saint-jean, chateauroux, bandes cyclables

Vous le reconnaissez ? Non ? C'est vrai qu'on n'y va pas sans raison, à Saint-Jean. Oui, vous ne rêvez pas, c'est bien la "ZUP 36". Si vous allez à Beaulieu, même constat, les rues principales sont larges, limitées à 30 km/h pour les voitures et équipées de bandes cyclables. C'est dans les "quartiers" de Châteauroux qu'il fait bon rouler. 

En centre-ville par contre, beurk ... 

centre-ville, rue Grande, Châteauroux, Indre

Brrrr, ça fait froid dans le dos. 

Pour nous remettre, et faire dans le contraste, bienvenus au paradis des cyclistes. Avenue André Le Nôtre : 

chateauroux, paradis du cyclisme,avenue André Le Nôtre

ZENNNNN...

 

Mais si vous êtes au paradis, c'est que vous êtes morts... et les occasions d'y passer, chers cyclistes castelroussins, n'ont pas dû vous manquer jusqu'ici. 

Vous vous êtes peut-être ramassé et brisé la nuque en tombant sur l'un des nids d'éléphant savamment essaimés sur votre trajet au long des pistes antédiluviennes. L'avenue Charles de Gaulle aurait-elle été bombardée ou soumise aux pluies acides ? 

SAM_2528.JPG

Oh une rustine ! une tentative d'entretien sur une piste cyclable, il faut reconnaître que ça existe, même si c'est rare. En fait c'est la seule que j'aie vue. Encore faudrait-il vérifier que ce n'est pas un mirage... 

SAM_2564.JPG

Si vous avez su éviter tous les cratères et précipices, vous arriverez, heureux veinards, à un stop très heureusement placé avant le feu, au carrefour devant Carrefour. 

SAM_2531.JPG

Stop qui grâce aux véhicules stationnés entre la piste cyclable et la rue n'a absolument aucune visibilité. Ni pour vous ni d'ailleurs pour les piétons du passage protégé tout proche. Elle ne mettra même pas 4 secondes pour être sur vous à 50 km/h la bagnole qui arrive, à supposer qu'elle roule vraiement à 50 d'ailleurs. Si vous avez encore un tant soit peu de cervelle - pour un cycliste déjà catalogué parmi les kamikazes s'entend - vous attendrez donc sagement que le feu passe au rouge, puis re-au vert pour pouvoir enfin rouler. Because you worth it.

pistes cyclables,bandes cyclables,chateauroux,indre,vélo,cyclisme,danger,au secours !,36

Mais vous allez apprendre à les aimer, même en ruines, les pistes cyclables castelroussines, quand vous aurez tenté une fois les boulevards DE LA MORT ! 

SAM_2556.JPG

Deux fois deux voies sans ambiguité dédiées aux ba-gno-les. Ami cycliste, sache que dans ces parages, tu n'es pas le bienvenu. 

lion.jpg

Je vois tous les matins une folle furieuse intrépide personne qui emprunte cette allée infernale au guidon de son vélo, doté d'une remorque avec un enfant dedans. Elle doit être croyante... ou inconsciente. L'écologie serait-elle une religion ? elle doit déjà avoir quelques martyrs, et celle-ci se soumet tous les jours à la menace des lions ... 

 ROARRRR

 

Là, sur le boulevard, je décide de tourner à gauche... ce qui veut dire que j'emprunte la voie de gauche, si si ! Serrez les fesses, les fauves sont lâchés derrière, et ils vont plus vite que nous.

SAM_2558.JPG

Seul et ultime avantage des boulevards, ils sont plats. Dans la côte de l'IUT, si vous y survivez, vous aurez au contraire la chance de voir vos mollets bien galbés et bien rasés par les bagnoles, et ce des deux côtés si vous devez tourner à gauche encore une fois. Oui je sais, l'écologiste à deux roues aurait tout intérêt à tourner plus souvent à droite, mais on fait skon peut, ma bonne dame. 

SAM_2518.JPG

Pourtant, y'aurait de la place sur les côtés, de la tracer cette petite bande cyclable, on la trouve bien à certains endroits, et même si elle est juste psychologique, pour les deux roues ou les quatre, c'est déjà ça... 

SAM_2551.JPG

Voyez un peu ces beaux trottoirs et ces plate-bandes bien garnies à grands frais par les Espaces Verts de la Mairie. On ne pourrait pas en détourner 40 cm pour préserver des vies ? 

SAM_2515.JPG

SAM_2520.JPG

Elle est pas belle et large et abondamment dotée de trottoirs - aux rebords super hauts soit dit en passant et que je n'ai pas le droit d'emprunter - cette rue très fréquentée ?  

Oui parce que la bicyclette est un véhicule, voyez-vous, donc elle doit rouler sur la chaussée, et pas avec les piétons. Comme les autos, le vélo doit s'effacer devant le bus dont-on-doit-faciliter-le-départ, celui dont tous les arrêts de bus ont été bouchés afin de bien emmerder ralentir la circulation,  celui qui règne en maître à Châteauroux, le bus GRATUIT bien sûr, mais pas gratuit pour l'environnement, on ne peut pas tout avoir. 

SAM_2540.JPG

Le vélo lui doit slalomer entre les pistes cyclables qui se transforment en parking, en arrêt de bus, font des détours, s'arrêtent d'un coup, sont pleines de trous ou n'existent plus du tout. 

SAM_2546.JPG

Mais jamais sur les trottoirs tu ne rouleras, petit scarabée, sinon tu te feras tancer par les zautorités si elle te voient. 

Sur les pavés tu resteras, au risque d'y semer tes plombages. Impossible de faire une photo non floue de ce secteur historique, on ne se demande pas pourquoi. Ô inoubliable rue Petite du Palan, tant de fois grimpée en tressautant, taraudée, collé à mon garde-boue arrière, par un diesel vrombissant et rageant de ne pas pouvoir doubler ce c..(bip) de cycliste pask'il n'y a pas la place... 

(Soupir.)

SAM_2576.JPG

Désolée... 

Pour terminer, ou presque, les photos que vous ne verrez pas car j'en suis restée baba : le vélomoteur avec un remorque qui me double et me coupe la route cinq mètres plus loin pour tourner à droite à la vitesse de l'escargot gravide, c'était déjà pas mal.

Mieux encore, la voiture qui me passe devant le nez au risque de m'enrhumer, en tournant à droite, alors que mon feu spécial vélo - oui ça existe - est vert, vu que je vais tout droit, et que même sans feu, selon le code la route, la voiture qui change de direction perd la priorité. Nul n'est censé ignorer la loi, n'est-ce pas ? Or ce charmant conducteur, qui n'a même pas esquissé la moindre de velléité d'effleurer la pédale de frein, est au volant d'une voiture bleue, et il y a écrit "gendarmerie" dessus. C'est du vécu...

De quoi vous couper le sifflet, non ? 

 

Bonne chance ami cycliste, si tu débarques à Châteauroux, je te souhaite longue vie, et de penser à ton casque intégral,

ton gilet fluo,

ta lampe frontale,

tes feux de position,

tes bandes réfléchissantes partout partout,

tes protège-coude,

tes protège-genou,

ton gilet pare balle,

ton armure,

et ta corne de brume allez...

 

Et pour que le dossier soit plus complet, petit retour sur les archives de blog : 

Le point sur les pistes cyclables en 2011 (à l'époque j'écrivais trop bien, je m'adore) : 

http://chateauroux-c-est-fou.hautetfort.com/archive/2011/...

Les articles sur le vélo depuis 2007 : 

http://chateauroux-c-est-fou.hautetfort.com/tag/v%C3%A9lo

Les articles tagués "pistes cyclables" : 

http://chateauroux-c-est-fou.hautetfort.com/tag/piste+cyc...

Le vieux vieux machin sur les pistes cyclables en 2007 (vous pourrez comparer l'évolution des trous sur la chaussée) : 

http://chateauroux-c-est-fou.hautetfort.com/archive/2007/...

 

Commentaires

T'inquiète !!! Ta plume est toujours aussi percutante et agréable à lire !!

Écrit par : nicole | vendredi, 25 octobre 2013

Oh! C'est l'enfer des pavés du nord!

Écrit par : benoist1 | mercredi, 13 novembre 2013

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.